Partager

La réalité virtuelle est depuis des années un fantasme pour beaucoup d’entre nous. Du cinéma à la littérature, c’est une technologie qui nous faisait plus ou moins envie. C’est chose faite. Après des décennies, la réalité virtuelle est sur le point d’être un vrai et réel truc cool.

L’Oculus Rift avait ouvert les portes et reste le summum en terme de d’experiences. SONY et son projet Morpheus est tout aussi prometteur. Le seul soucis avec un Oculus Rift et un Morpheus est qu’il vous faut toujours etre connecté a votre terminal informatique ou à votre PS4. C’est donc avec Oculus que le constructeur Coréen s’est atellé a developer le Samsung Gear VR. Une experience nomade, simple et high-tech à la fois. Se liberer de l’ordinateur ou de la console de salon pour jouer ou visionner du contenu en monde virtuel n’à jamais été aussi simple.

NOTA: Mettons les choses au clair tout de suite, le casque est prévu pour fonctionner avec un unique type de téléphone; le Galaxy Note 4. Le seul téléphone qui soit accepté par le casque VR. (Samsung compte sortir une version pour son Galaxy S6 et S6 Edge.) Se familiariser avec le Gear VR est simple, tellement simple que c’en est presque un jeu d’enfant…

Un conseil faites de la place autour de vous avant d’enfiler votre casque car vous pouvez vite vous retrouver dans de situations cocasses. Le casque est en plastique, finitions et courbes futuristes à l’image de Samsung. Deux sangles à ajuster viennent contourner votre tête, en horizontale et une bande verticale sur le dessus du crâne. La mousse contre votre visage est relativement agréable et ne procure aucune sensation de gène. Le poid est raisonnable et on oublie très vite que nous avons un casque sur le nez. Bien évidemment rien à voir avec les casques qui sont disponible sur le marché. Contrairement aux Google Cardbox et autres produits Homido et Archos. La version de Samsung embarque véritablement une architecture logicielle qui va bien au-dela des simples lentilles et aimant qui sont a disposition sur le casque des autres concurents. Le casque Gear VR est auto-alimenté dès l’insertion du téléphone dans la prise mini usb du Note 4, une application se lance. Vous devez creer un compte Oculus et les mises à jour faites, vous pourrez naviguer dans le store. Il vous sera par contre, impossible d’utiliser le Gear VR avec les applications qui sont sur le Play Store de Google mais soyez sans crainte l’oculus store regorge de toutes sortes d’applications. Un touchpad est présent sur le coté droit du casque qui vous aidera a la navigation pas simple glissement de votre doigt et la validation se fait en tapotant une fois sur ce dernier. Un bouton retour juste au dessus du Touchpad vous permet de sortir de l’application en cours. (Samsung propose une manette, mais celle ci n’est pas livré avec le Gear VR.) Le casque intègre également deux boutons de volume, et un capteur de proximité l’intérieur afin de detecter si le casque est positionné sur votre visage. Une petite roue de mise au point qui pousse et tire l’écran du Note 4 afin de faire le point. La touche finale est une petite protection en plastique qui se fixe réfléchissant qui se fixe à l’extérieur par dessus le téléphone. Ce n’est pas qu’une touche cosmétique mais aussi une façon de protéger votre téléphone du moindre coup en tournant votre tête et que vous rencontrez un obstacle. N’oubliez pas que vous êtes sensiblement coupé du monde pendant votre expérience virtuelle.

Le Gear VR est livré avec une carte microSD qui contient toutes les vidéo et images pré-chargées de sorte que vous n’ayez pas à tout télécharger et attendre de pouvoir vous amuser. Vous trouverez de multiples panoramas en très haute-résolution, de Mars, du fond de l’océan et des grandes villes telles que New York et une visite virtuelle du Ground Zero. Il en va de même pour les vidéo à 360°. De la Nouvelle-Zélande et au grand Canyon, il y en à pour tous les gouts et les envies. Bien que la note 4 est un téléphone puissant, nous aurions aimés avoir un meilleur rendu de la finesse des vidéo mais l’annonce de Samsung faisant part d’une définition 4K sur son prochain Galaxy Note 5 nous donne un bon espoir en ce qui concerne la HD.

Dans l’ensemble, tout est propre et on ne focalise pas trop sur la trame et les pixels qui se retrouvent zoomés par les lentilles… Le casque Samsung Gear VR offre une expérience haut de gamme de réalité virtuelle. Les applications développées en fonction de la définition de l’écran sont vraiment époustouflantes. On peut regarder devant, derrière, au-dessus, en dessous. Si on branche un casque audio sur la prise du Gear VR, l’immersion est totale, on se fiche très vite de ressembler à un X-Men devant les autres. Petit bémol cependant à propos des notifications de téléphone qui surgissent durant votre expérience, elles ne sont certes pas si intrusives que ca, elles apparaissent dans un petit carré sobre en bas et disparaissent rapidement. Vous avez la possibilité de les desactiver mais cette commande n’est pas tout à fait au point. En éffet, une fois desactivées il arrive que les notifications apparaissent de plus belle. Une mise à jour viendra sûrement regler le soucis. Pour desactiver les notifications, une simple pression longue sur la touche retour et vous aurez accès a un menu comportant le reglage de la luminosité, l’adoucicement de l’image (je n’ai pas trouvé de réelle différence) le recalibrage du Gear VR et une option fun: Si vous avez besoin de voir le monde réel sans enlever le casque, il suffit de lancer la caméra au dos de votre Note 4, vous pouvez alors regarder ce qui se passe autour de vous. Un léger “Lag” vous donne une petite sensation d’effet ivre. Ca reste donc, sympa mais pas trencendant.

Mon application préférée reste l’Oculus Cinéma. d’une part, parce que je suis un filmovore et d’une autre part cet effet de salle de cinéma est superbement reproduite jusque dans le son de l’ambiance. Le petit bruit sourd de soufflerie est présent et la taille de l’écran… comment vous dire… bah comme dans un vrai cinéma. Vous pouvez regarder votre film dans un petit théâtre maison, une grande salle de cinéma, dans un noir complet ou bien encore sur la Lune. La salle de ciné, encore une fois reste l’endroit le plus bluffant, vous regardez autour de vous, inspectez les chaises voisines, vous retourner et avoir cette sensation de hauteur. Si vous avez une manette sous la main, cette dernière vous permettra de choisir votre place dans la salle.Du détail, mais c’est comme de voir la luminosité de l’écran de projection de refléter sur les murs, le signe EXIT illuminée au dessus de la porte de la salle de cinéma, tous ces « détails » font que l’on se sent véritablement dans un lieu « réel ». Vous pouvez bien évidement transferer vos propres fichiers vidéo afin de profiter de vos propres films et séries. De plus, la 3D est de la partie. Vous avez probablement entendu que ce genre de casque rendait certaines personnes malades après 15 ou 20 minutes d’utilisation… Eh bien n’ayez pas peur, ce n’est pas le cas avec le Gear VR. Etant moi-même assujetti au mal des transports et au vertige, j’ai passé plus d’une heure sur le Gear VR et pas une seule fois je n’ai ressenti de gêne en rapport a mon oreille interne. Le seul moment ou j’ai eu une sensation de gène est lors de la visite du sanitarium. Sûrement du à une sensation de peur qu’autre chose.

Alors, oui, le Samsung Gear VR est super cool et super prometteur pour l’avenir de la réalité virtuelle. Le Samsung Gear VR est sorti le 1er décembre aux Etats-Unis au prix de 199$. Pour la France, les pré-ventes sont terminées et le casque devrait être disponible à l’heure à laquelle vous lisez ces lignes.

Le casque Samsung Gear VR et le téléphone Galaxy Note 4 fourni par Samsug et Heaven