Partager

La classification PEGI (Pan European Game Information), jusqu’ici réservée aux jeux consoles et PC s’apprêtent a élargir son champ d’action. Comme l’annonce le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL), le Google Play a accepté d’utiliser ce système pour les applications mobile qu’il propose.

Spécifique à l’Europe, le PEGI a toutefois ses équivalents sur d’autres continents comme l’ESRB en Amérique du Nord. Ces deux échelles de classification sont d’ailleurs toutes deux regroupées au sein de l’IARC (International Age Rating Coalition). Les développeurs d’applications mobiles pour le store de Google devront donc eux aussi s’acquitter d’un petit questionnaire à remplir.

Celui-ci permet de déterminer, entre autres, le niveau de violence présent dans le jeu (physique ou verbal). Ce sera ensuite au studio lui-même de fixer la classification adéquate pour son titre : déconseillé aux moins de 3, 7, 12, 16 ou 18 ans. La firme de Mountain View s’engage à veiller à ce que cette nouvelle étape soit bien respectée par les jeux présents sur son store.

De plus, le PEGI pourrait à terme être utilisé par les applications distribuées sur lePlaystation Store, le Xbox Live et le Nintendo eShop. L’organisme a d’ailleurs soufflé à nos confrères de NextINpact que son système de classification devrait arriver prochainement pour les applications disponibles sur Windows Phone. Des discussions seraient également en cours pour qu’Apple adopte lui aussi ce système.