Partager

Le genre du jeu vidéo horrifique est aujourd’hui classique et ce, grâce à de nombreuses franchises au fil des années. Silent Hill, FEAR et autres Evil Within, la liste est longue. Comme le genre grandit, tout le monde veut sa part du gâteau. Toutefois, certains le font avec brio en apportant de bonnes choses et d’autres cèdent à la facilité ou bien encore dans la pâle copie.

Resident Evil est celui qui à lancé le genre (sur console), une dose de d’énigmes dans un manoir infesté de zombis. Cette frachise deboitait tout a chacune de ses sorties, RE2, RE3 Nemesis, le sublimissime RE Code Veronica sur Dreamcast… Tout était bien huilé et ficellé j’usqu’à ce jour bien connu des fans de la licence, le jour ou Capcom à décidé de changer son gameplay au le 4ème opus. Certes celà le rends plus nerveux sur une trame de Gears of War mais tout ce qui faisait le charme et l’ambiance de Resident Evil se dirigait alors dans un avenir sans retour. Les joueurs se sont alors divisés. Depuis la transition, les joueurs ont le cul entre duex chaises. Se tournant alors de plus en plus vers un jeu de tir à la troisième personne le terme survival horror n’était pour certains plus un adjectif qualifiant ce jeu comme flippant

Peu importe, il se passe encore aujourd’hui de bonnes choses dans la série « Révélations ».

Resident Evil n’a pas honoré le monde des consoles portables depuis Revelations et Mercenaries 3D sur la Nintendo 3DS. Cependant, la série à fait sa première sortie officielle sur la PSVita hier. Il n’en fallait pas moins pour comparer cette version à la version consoles de salon. RER 2 sur la Vita et PSTV est le même jeu que sur PS3 et PS4, contenu pour le contenu alors pour les fans qui veulent absolument taper du zomblar n’importe où, j’ai envie de dire… Lâchez-vous et faites vous plaisir avec cette version. L’histoire n’à en rien changée ni évoluée.
Le Gameplay quand à lui reste identique a quelques petites choses, gachettes L2 et R2 manquantes, forcément, il se fallait adapte la façon de jouer au mieux pour la portable de SONY.
Pari gagné à une exception, les stick, bien trop souples sur la PsVita rendent le jeu un tantinet bien trop sensible.
Un coup d’essai pour Capcom et sony de tendre le marché de cette license sur la portable. A voir si dautres adaptations suivront. On notera l’abscence de cross-buy. Ca aurait été génial de rendre le titre disponible gratuitement pour ceux qui ont achetés le season pass sur les versions PS3/PS4.