Partager

Déjà 13 ans que Final Fantasy X est sorti sur Playstation 2 … C’est le genre de prise de conscience qui vous met une claque, d’autant plus lorsqu’on a la sensation d’avoir visité le monde de Spira pour la dernière fois il y a une poignée d’années.  Et c’est avec une nostalgie avouée qu’on y replonge au travers de ce remake PS3 (et PS Vita).

Depuis une dizaine d’années, Square Enix s’est spécialisé dans le remake en tout genre. Il faut dire que rares sont les éditeurs possédant un patrimoine aussi riche : les Final Fantasy et les Dragon Quest sont les deux licences les plus importantes de l’histoire du J-RPG. Logique que Square Enix en profite en pondant des remakes parfois justifiés (Final Fantasy IV, V et VI sur GBA et leurs traductions françaises), parfois moins (les refontes graphiques de FF III et FF IV sur Nintendo DS ou les remake iOS vendus hors de prix). C’était donc inéluctable de voir débarquer ce Final Fantasy X HD Remaster sur nos PS3 en fin de vie.

Contrairement à une grosse partie des jeux 3D de l’époque Playsation, la « trilogie » Final Fantasy a cette particularité d’avoir plutôt bien vieillie car ces opus n’utilisaient que peu la 3D. En effet, les décors 2D permettent encore aujourd’hui de maintenir un cachet esthétique aux titres.
Grosse révolution, la puissance de la PS2 avait permis d’imaginer un jeu tout en 3D et, avec le recul, on ne peut que saluer le gap technologique qui existe entre les épisodes PS1.  La refonte HD a permis de magnifier le rendu graphique du titre et, 13 ans après, il est toujours très agréable à l’œil.  Oubliez le rendu écrasé du jeu 50Hz sorti chez nous, l’aliasing omniprésent et le format 4:3 dépassé. Certes, le lipsync est toujours atroce, la version Vita rencontre quelques ralentissements et les visages ne sont pas expressifs pour un sou mais le rendu global est vraiment appréciable. Les cinématiques sont, quant à elle, toujours aussi belles.
Le traitement graphique de ce remake HD est, sur ce point, une vraie réussite.

Difficile de parler d’un jeu dont tout a été déjà dit. Il est reconnu par beaucoup comme l’un des derniers FF valable et, à l’image de FFVII, a marqué une génération de joueur. FFX regroupe des noms prestigieux comme Nobuo Uematsu, qu’on ne présente plus, mais également Kazushige Nojima (scénariste de FFVII, FFVIII et d’une partie des Kingdom Hearts) ou Tetsuya Nomura (sur lequel on peut être plus réservé mais qui reste un poids lourd), le tout chaperonné par Yoshinori Kitase, directeur de monuments tels que Chrono Trigger ou Final Fantasy VI et Hironobu Sakaguchi, créateur de la franchise. Lorsque l’on dresse la liste des noms ayant participé, de prêt ou de loin, à la conception de FFX, difficile d’imaginer qu’il aurait pu être mauvais.

C’est un fait, Final Fantasy X est un très bon J-RPG et ce rafraîchissement HD est réussi. Si vous souhaitez vous replonger dans les aventures de Tidus et Yuna, on ne peut que vous conseiller cette version malgré certains défauts mineurs.

Et, concernant Final Fantasy X-2 … considérons qu’il n’a jamais existé ?

UP !
– Un remake réussi d’un FF mythique
– Un titre qui n’a pas vraiment vieilli
DOWN !
– De légers ralentissements
– Des PNJ un peu raides